Activer le son
Cido faisait partie de ceux qui n'ont rien.
Au Brésil,
des millions de personnes
luttent au quotidien
pour leur survie.
Comment les aider ?

Si vous

vous

demandez

à quoi bon

faire un don :

demandez-lui.
Continuerv

A quoi bon faire un don ?
Cido répond à votre question.

Voici d’autres questions que vous vous posez peut-être :

Posez votre question :

Questions précédemment posées.
Continuerv

Petits moyens, grands effets.

Commencez dès maintenant !

Votre don agit.

Continuerv
Continuerv

L’EPER agit
par exemple au Brésil

Petits paysans
Production alimentaire
0%
Subventions
0 Mrd Real
Agriculture industrielle
Production alimentaire
0%
Subventions
0 Mrd Real

En 2013/2014, 87 % des subventions étatiques ont été allouées à l’agriculture industrielle, bien que les petites exploitations soient responsables de 70 % de la production alimentaire du Brésil.

L’EPER soutient les petits paysans au Brésil avec des projets à hauteur d’environ 4 millions de réals brésiliens par an.

0 familles

4,8 millions de familles brésiliennes n’ont pas de terres.

10 029 familles brésiliennes ont accédé à la terre entre 2010 et 2014 grâce au soutien de l’EPER.

0

10,45 millions de Brésiliennes et Brésiliens vivent dans une pauvreté extrême (1,25 US$ par jour).

Entre 2010 et 2014, 12 720 Brésiliennes et Brésiliens ont pu augmenter leur revenu grâce aux projets de l’EPER.

Continuerv